L’essentiel sur la musique bretonne

Chaque région du monde, chaque pays et chaque localité possèdent leurs propres cultures et leurs propres mœurs. La Bretagne quant à elle ne fait pas acception à la règle. À cet effet, nous nous intéressons uniquement à la musique bretonne, en découvrant l’essentiel en ce qui la concerne. Pour plus de détails, nous vous conseillons de visiter leur site web.

 

La catégorisation de la musique bretonne

La musique bretonne présente majoritairement deux familles en termes de catégorisation. Nous pouvons en effet citer :

  • La musique traditionnelle : elle est naturellement la plus ancienne. Celle-ci date de plusieurs décennies. Cependant, il y a déjà 70 ans déjà, que celle-ci suscite de nouveau, de l’intérêt chez la plupart des Bretons. En effet, dès 1951, celle-ci s’est énormément répandue, avec une très grande expansion des orchestres traditionnels. Elle est exclusivement réalisée à base d’instruments traditionnels bretons.
  • La musique moderne bretonne : comme la plupart des sociétés, la société bretonne aussi a été influencée par le modernisme. Ainsi, on assiste à la modernisation progressive de la musique bretonne, qui s’inspire désormais d’autres styles musicaux. Ce processus de modernisation est à l’origine de la multiplication des groupes bretons de musique moderne.

La musique et la danse bretonne

Originellement chez les Bretons, la musique et la danse sont indissociables. En effet, la musique traditionnelle bretonne a toujours eu pour but de faire danser les individus et surtout de les divertir. Ainsi, la plupart des chants traditionnels bretons sont accompagnés de pas de danse correspondants à chacun d’entre eux. Plus que de simples pas de danse, ceux-ci sont considérés comme des rituels et font partie intégrante de la culture bretonne.